Zoom sur Auriane Boin, récente vainqueur de l'Urban Trail de Rennes et Tiken Traileuse 2017 !

 

Bonjour Auriane, peux tu te présenter en quelques mots ?

J'ai 26 ans et je vis à Rennes. Je suis licenciée au Stade Rennais mais je cours sous les couleurs du Cocktail Running* ! 

 

Tu fais partie de la Team Rennes Cocktail Running, peux tu nous en dire un peu plus sur cette asso ?

Le Cocktail Running* pour être exacte. Le groupe a été créé par Elsa Delaunay, François LePajolec, Benjamin Lochet et moi-même il y a plus d'un an. C'est un groupe de copains qui partagent la passion de la course à pieds et celle de la bière de recup' !

C'est plus un credo qu'une asso ! 

On compte quand même quelques pointures (ou ex-pointures) de l'athlétisme breton dans nos rangs ! Nous sommes essentiellement d'anciens coureurs de pistes bretons, maintenant répartis sur l'ensemble de la France (Bretagne, Paris, Bordeaux...) avec comme QG Rennes.  

 

De mon côté, c'est cette ambiance et cette amitié qui m'a redonné l'envie de courir et qui m'a fait rechausser les baskets après plusieurs années de pause !

Tu viens de remporter le 7 kms de la 1ère édition de l’Urban Trail de Rennes, trail magnifique d’ailleurs (d’après les échos de nos tikens boys&girls qui y participaient), tu es donc en pleine forme pour aborder le Tiken non ? Tu peux nous donner ton palmarès ?

La forme revient oui ! Super contente de monter sur la première marche à l'Urban' Trail qui, je le confirme, était une super course !

Cette année j'ai rechaussé les pointes et je me suis qualifiée avec beaucoup de satisfaction aux France de cross ! Sinon en Trail, je finis 4ème au 25km du Glazig (2016) et j'ai également fini 4ème Seniors à la 6D Lacs à La Plagne (une expérience inédite et géniale)

 

Chez nous, tu seras aligné sur le 13 kms comme l’année dernière (où tu avais terminé 5è femmes), tu vises la gagne cette année ?

C'est ma troisième participation au Tiken Trail (qui correspond parfaitement à l'esprit Cocktail Running* !!)

J'avais finis 2éme féminine en 2015 et 5éme l'année dernière.

Je vais essayer de faire aussi bien qu'en 2015 !!

 

Comment as-tu vécu tes 1ères participations au Tiken ?

Malgré la difficulté de la course, nous avons vraiment adoré l'ambiance !

On a d'ailleurs presque regretté d'avoir la route du retour à faire jusqu'à Rennes !

 

Comment appréhendes-tu le pont de singe et le saut de Tarzan ? ça passe tranquille ou plutôt ….serré serré ?

 Ah ah ! Je manque un peu d'équilibre pour le pont de singe ! 

Quant au saut de Tarzan, j'ai pu observer la technique parfaite de notre copain Francois LePajolec donc je vais tâcher d'en prendre de la graine !! (Voir la photo ci dessous)

 

As-tu des objectifs précis pour ta saison ou tu cours au jour le jour ?

On essaie de se fixer des objectifs pour se motiver à s'entraîner ! Le prochain gros objectif est le Trail de Guerlédan où je vais courir le 25km !

 

Passons aux Tiken Kweshions…

Trail ou Route ?

Trail

LA course à gagner ?

Les Bretagne de cross (côté FFA) et je dirais le Trail de Guerlédan  (côté Trail breton)

Artiste musical préféré ?

En ce moment, j’écoute Baxter Dury

Un regret ?

Je n'ai que 26 ans ... donc pas de regrets, que des projets !

Tu as un petit faible pour….

La bonnet rouge....

Un conseil aux femmes qui vont s’élancer sur le 13km du Tiken ?

Je vais éviter les poncifs " l'important c'est de participer " …

Alors : prenez du plaisir et faites en sorte d'atteindre vos objectifs ! 

Un rêve à réaliser ?

Partir voyager pendant plusieurs mois !

  

Merci beaucoup Auriane, nous te souhaitons une belle course !!

BEN&FAOYE, une asso au grand cœur !

Zoom sur l'opération "Collect'Shoes" en partenariat avec le Tiken Trail

 

Cette année, le Tiken Trail et BEN & FAOYE s'associent pour une opération "Collect'Shoes ».

Un stand situé proche des inscriptions vous permettra de déposer vos baskets et T-shirts de Running que vous n'utilisez plus.

Mais dans quel but ?????

 

Nous allons trouver la réponse en partant à la rencontre de Jean Pierre et Marie-Thé Tual, le couple vincentais à l'origine de l'association Ben&Faoye.

Bonjour à vous, alors BEN & FAOYE, cela consiste en quoi ? 

C'est une association qui a été créée en 2014 pour venir en aide à l'enfance dans un village au sud de DAKAR. Ce village s'appelle FAOYE. Le but est d'apporter une aide particulièrement aux enfants de ce village en matière de santé et d'éducation. Nous nous référons à un groupe de femmes volontaires et actives, motivées, organisées en association. Elles nous font part de leurs besoins et de leurs remarques. Nous étudions leurs demandes. En fonction de nos moyens, l'association s'engage sur ces projets dans le financement et le suivi avec leur implication qui reste indispensable.

 

Combien de fois par an allez vous au Sénégal pour acheminer les affaires récoltées ? Vous partez seuls ou accompagnés d'amis ? 

Nous allons 3 fois par an dans le village de FAOYE sur une quinzaine de jours. Pour des raisons de commodités d'hébergement et de transport, nous partons à 6. Des membres de notre famille, les membres du bureau, des adhérents, nous ont déjà accompagnés. Dernièrement, 2 étudiantes de Redon ont pu apprécier le déplacement. Tous voient la réalité du terrain, les besoins et bénéficient d'un accueil chaleureux des villageois. Il y a beaucoup à raconter lors de ces voyages mais encore plus à vivre !

 

Vous organisez aussi des événements dans l'année au profit de l'association, non ? 

Bien sûr, l'association doit faire l'effort d'un auto financement en organisant des repas à thème... en revendant de l'artisanat ramené des voyages...une rando…. Nous profitons de cette occasion pour adresser un grand merci à tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, s'impliquent dans nos projets par le bénévolat, les dons, les collectes diverses. Notre association compte à ce jour + de 100 adhérents. 

 

Je suppose que vous devez rendre heureux pas mal de gens là-bas, avez vous des souvenirs marquants ?

Oui les gens sont heureux ! Heureux de savoir que d'autres personnes, à des milliers de kms, qui ne les connaissent même pas, leur DONNENT, pour améliorer le quotidien de leur famille. 

Des souvenirs marquants ? Les enfants qui nous accueillent en chantant, qui sautent de joie parce qu'on leur donne une balle de tennis,.. les femmes qui après une journée harassante nous invitent à des danses endiablées au son des calebasses,…. l'infirmière qui nous dit qu'elle a laissé la lumière allumée toute la nuit après l'installation de l'éclairage solaire, pour le plaisir de voir la lumière…. La matrone qui raconte qu'elle a commencé à aider les femmes à accoucher le 4 février 1977 et qu'elle a dû attendre le mois de février 2017 pour être éclairée la nuit !!! Mais il y a surtout la rencontre et le sourire de cette jeune maman qui vient d'accoucher de son premier bébé dans une salle fraîchement repeinte et rénovée….la surprise d'un cadeau pour elle et sa petite fille, son visage réjoui même si la pudeur retenait les mots….Le soir, nous l'avons aperçue rentrant chez elle avec son bébé nous faisant de grands gestes… Le partage d'un repas avec un couple de vincentais venus en famille à  Faoye pendant notre séjour et la fierté de leurs enfants venus échanger sur place dans le cadre d'un partenariat culturel, leurs travaux réalisés à l'école de St Vincent/Oust. C'est la 2nde fois que des élèves de St Vincent viennent à Faoye …. 

 

Cette année, BEN & FAOYE sera présente au Tiken Trail, pouvez vous nous en dire un peu + sur la façon dont les trailers présents pourront vous aider ? 

Les jeunes sénégalais et sénégalaises sont très friands de T-shirts et amateurs d'articles de sports. La lutte sénégalaise et foot sont les principales activités sportives. Inutile de dire que vos dons seront une aide et une reconnaissance appréciable. Si vous possédez des runnings ou encore des T-shirts de course à pied que vous n'utilisez plus, vous aurez donc la possibilité de les déposer à votre arrivée sur notre stand le 15 avril prochain !

D'ores et déjà, grand merci aux trailers et surtout grand merci à l'organisation du Tiken trail qui nous a fait cette proposition  de collecte ! Vous donnez un prolongement  à notre mission et un sens à notre action ! Bravo à vous tous pour votre force de cohésion autour de cet événement !.. 

 

Merci Jean Pierre et Marie Thé pour ces précisions, nul doute que vous pouvez faire confiance à tous nos participants pour vous ramener le maximum de chaussures et Tshirts !

A vos placards !

Eric et Nohann, une aventure hors du commun !

 

L’année dernière, vous aviez pu découvrir la personnalité d’Eric Pérot, ultra trailer et directeur Endurance Shop Vannes.

Il nous avait parlé d’un défi fou qu’il souhaitait réaliser en 2017 : ralier en courant sa commune morbihannaise actuelle à sa commune d'origine près de Limoges !

 

Aujourd’hui, le projet se concrétise, découvrons avec lui les détails de ce voyage peu ordinaire.

 

Salut Eric, alors qu’en est-il de ce défi ? A quand le grand départ ?

Je démarre le 21/05 pour arriver le 28/05 : 7 jours de course, environ 500 kms, 44 communes traversées* et à peu près 70 kms/jour.

 

D’où t’es venu cette idée incroyable ?

À l'origine, c'était une manière de fêter mes 50 ans. Le Trip était de partir de ma commune actuelle, Locqueltas pour rejoindre St Dizier Leyrenne, ma commune d'origine où mon papa est le maire actuel. C'est d'ailleurs là bas que j'ai pris ma 1ère licence dans un club d'athlé et j'y ai encore beaucoup d'amis !

 

Je crois que tu vas courir au profit d’une association, c’est bien cela ?

Oui à un moment donné, je me suis dit : Pourquoi le faire tout seul ?

Je connais bien l'association de Nohann et son histoire m'a énormément touché. C'est un petit garçon qui est né avec 11 maladies de naissance et il ne peut pas marcher. Je l'associe donc à mon périple afin de récolter des fonds qui seront entièrement reversés à son association. Des dons peuvent être faits par l'intermédiaire de la page Facebook (Courir de Bretagne jusqu'en Limousin, des Km pour Nohann) ou encore dans le magasin Endurance Shop Vannes. J'ai aussi sollicité quelques trails, dont Endurance Shop est partenaire, pour récolter des fonds.

Mon objectif principal est de le rendre heureux. C'est, à mes yeux, très important car on touche directement le quotidien de la vie d'un enfant. Je me rends compte, quand même, que ce n'est peut être qu'une goutte d'eau mais si ça peut entraîner d'autres personnes à le faire, j'aurai gagné mon pari !

 

Tu as une équipe qui va te suivre ? Tu seras seul à courir ? 

Actuellement je suis toujours en recherche d'un moyen de suivi comme un camping-car par exemple. Je sais que sur certaines portions, des coureurs m'accompagneront sur 2, 5 ou 10 kms. Je fais aussi un appel à toutes les communes que je vais traverser pour m'aider dans ce défi. Depuis le début de ce projet, les deux municipalités (Locqueltas et St Dizier Leyrenne) ont été très dynamiques et m'ont dit "oui" à toutes les choses que l'on souhaitait mettre en place pour ce défi. Un jumelage entre les deux communes est même envisagé ! Je les remercie sincèrement.

 

Tu peux nous détailler ta prépa physique ?

C'est mon quotidien depuis quelques mois : vélo, course à pied et muscu. En course à pied, je ne fais que du macadam, macadam, macadam.....Je n'en ai pas l'habitude car je suis plutôt trail. Le bitume, ça tape !! C'est hyper douloureux musculairement. J'espère que ça va tenir car ça représentera 10 à 12 h de course par jour...Mais j'aurais ma caisse à outils "pharmacie" avec moi bien entendu !

 

Il y aura sûrement des moments difficiles à passer, comment penses-tu les surmonter ? Le mental a une importance primordiale dans ce type d’effort non ?

C'est clair, c'est une gestion mentale compliquée mais je me dis que moi j'ai les jambes que Nohann n'a pas. Je sais que ça va être dur, il me faut aller chercher cette force mentale pour surmonter l'épreuve...car là bas, tout le monde m'attendra : Nohann, ses parents seront présents à mon arrivée ainsi que mon papa (maire) et peut être le maire de Locqueltas accompagné d'un conseiller municipal. Dans les moments difficiles, j'y penserai et  j'y pense déjà tous les jours. Ce sera une grande réunion de famille à mon arrivée !

A certains entraînements, j'ai déjà pleuré par l'émotion très forte que ça suscite...Je me dis que ce défi va servir à quelque chose et c'est extraordinaire !

 

Trois mots pour résumé cette aventure ?

Aïe...C'est compliqué car beaucoup de choses me viennent à l'esprit....

Je dirais : Partage, Effort, Solidarité !

Je travaille mentalement ce projet depuis très longtemps et je sais que ce sera fantastique !

 

Merci Eric, l’équipe du Tiken trail te souhaite bon courage et nous ne manquerons pas de te suivre tout au long de ce défi !!

 

* Parcours : Locqueltas- St Nicolas de Redon 71kms, St Nicolas de Redon, St Géréon 85kms, St Géréon- Valanjou 64kms, Valanjou - aire de repos proche de Thouars 72 kms, aire de repos-Chauvigny 73kms, Chauvigny-Le Dorat 54 kms, Le Dorat-Bersac sur Rivalier 46kms, Bersac sur Rivalier- Saint Dizier Leyrenne 35kms

 

Anne et Jo, la course dans la peau !

 

       

Pour inaugurer cette nouvelle saison de portraits de sportifs, nous sommes allés à la rencontre d'Anne et Joël Raimbau, ultra trailers originaires de Rieux, commune du Pays de Redon.

 

En couple depuis + de 35 ans, ils sont passionnés de trails, cross etc.... et vivent leur passion à deux !

 

 

 

Bonjour à vous deux et merci d'avoir accepté de nous rencontrer, pouvez-vous présenter brièvement afin que nos lecteurs vous connaissent un peu mieux ? 

Joël : 59 ans cette année après 42 ans de travail dans la société PERIN, la retraite s’annonce très bientôt, chouette du temps de libre ! 

Anne : 56 ans, faudra donc encore faire quelques années, je travaille comme clerc de notaire dans une étude de Redon. Nous avons deux enfants, Chloé prof d’histoire géo et Baptiste,  concepteur designer et deux petites princesses,  Zélie et Lison, nos petites filles.

 

Vous êtes tombés dans la passion de la course touts petits ou est-ce venu un peu plus tard ?

Anne et Jo : La course à pied est venue assez tardivement pour nous deux et nous ne pratiquions aucun sport avant. Jo a commencé à courir dans une association rieuxoise puis est allé rejoindre le tout jeune club de l’Athlé Pays de Redon en 1994. C’est en le voyant participer aux courses et en côtoyant les membres du club que j’ai commencé à m’y mettre. D'abord laborieusement, au départ toute seule : genre 10’ de course et retour en marchant. C’est difficile au début et puis un jour on se rencontre qu’on y trouve un vrai plaisir. Ensuite on ne peut plus s’en passer...

 

Quels sont vos plus beaux souvenirs de trail ? 

Jo : Les Templiers (la 2nde édition) en 1996, un genre de course tout nouveau : 67 kms dans le Larzac, un format qui n’existait pas dans la région. L’Aubrac 2000 : un trail d’hiver de 47 kms ….dans la neige.L’Endurance trail et puis celle qui restera : la PTL (Petite Trotte à Léon) avec 23000 m de D+ pour officiellement 280kms mais en fait pour nous 330 car on s’est …...un peu rallongé !! Un truc de dingue, pas balisé, qu’on a fait à trois GG (Gérard Evain) Guillaume (Quémard) et moi, un truc de fou ! 

Anne : les meilleurs souvenirs ? c’est dur de choisir....Dans tous ces ultras, il y a toujours quelque chose qui marque et qui fait qu’ils sont inoubliables. 

Mais pour moi aussi l’Aubrac 2000 a été marquant. Je courais depuis un peu plus de 2 ans quand on a décidé de faire cette course. Je me souviens de la piste noire avec de la neige jusqu’aux genoux, des cordes pour se tenir sur les parcours verglacés, des erreurs de parcours et puis de cette phrase que j'avais en permanence dans la tête : quand j’arriverais je me mettrais à pleurer, oui quand j’arriverais je me mettrais à pleurer mais j'étais persuadé d'une chose : je la franchirai cette ligne d’arrivée, et bien devinez quoi ? Je me suis mise à pleurer en arrivant. 

 

Et les pires ? 

Anne : Aucun ! Je les oublie et puis de toute manière, on retire toujours quelque chose de positif de ces courses, toujours ! Bon d’accord parfois il faut bien chercher...

Jo : L'UTMB, parti malade et fiévreux, abandon au 90è Km... 

 

Vous participez à de nombreuses courses depuis quelques années, avez-vous vu des évolutions dans le monde du trail ? 

Anne : Quand Jo a commencé, l’équipement du « parfait traileur » n’existait pas, pas de chaussures, pas de short compressif, pas de GPS, un seul modèle de poche à eau, pas d’entrainement spécifique, pas de conseil de nutrition... Enfin, pour le coureur lambda, pas de récompense, pas de lot finisher. Aujourd’hui, les contraintes imposées aux organisateurs ont peut être enlevées le côté aventure de ces premiers ultras. Il n’empêche que ça reste toujours un sacré moment d’émotion de participer à ce genre d’épreuve. 

 

Vos principaux objectifs pour 2017 ? Des Ultra au programme ?

Anne : Cette année, on devrait pouvoir tous se retrouver sur le GTVO (Grand Trail de la Vallée d'Ossau) avec 75kms et 5300m de D+ avec GG, Guillaume, René (dit Néné), Lolo (Batais) et Steph (Yvoir) et pour fan club leurs chéries.

Cela sera une première étape pour Jo avant le 220 kms du GRP (Grand Raid des Pyrénées) en août.

Et moi, cette année seulement le GTVO….à moins que…..

  

Je crois que vous partez très souvent sur les courses avec d'autres amis du pays de Redon, c'est important dans les

moments difficiles de la course de se sentir soutenu par les amis non ?

Anne : Oui la famille et les amis c’est important, savoir qu’ils sont là quand ça va moins bien sur le parcours, ça aide, ça porte même !

On est une petite bande depuis quelques années à partager ensemble certaines aventures.

On aime bien se prévoir un objectif commun au moins une fois dans l’année. Après ce n’est pas toujours possible pour tous sur la même épreuve, nous avons nos contraintes professionnelles ou familiales mais on essaie, car le partage est important voir essentiel pour nous. Seul, ça n’a vraiment pas la même saveur.

 

Vous serez au départ du 25kms du Tikentrail le 15 avril prochain auquel vous avez déjà pris part les années précédentes, avez vous un conseil à donner à ceux qui hésiteraient entre le 13 et le 25 ?

Anne et Jo : Il faut faire le 25 car plus long donc forcément il y a plus de belles choses à apprécier et plus c’est long plus c’est bon….

 

Pour cette saison 5 du Tiken, une tyrolienne en descente (sans besoin d'enfiler un baudrier) avec petit passage au dessus de l'eau sera sur votre parcours en + du saut à la corde et des 2 ponts de singe....Comme d'hab, vous aurez le choix entre ses agrès et un itinéraire bis, quel sera votre choix et pour quelles raisons ?

Anne : Je ne prends rien, j’ai peur de tout, donc itinéraire bis, certes plus long mais plus c’est long ....

Jo :Je prends tout, il faut toujours tout essayer....en trail !

 

Le 25 kms sera aussi légèrement modifié (dénivelé supérieur aux années précédentes) afin de réduire au minimum les parties roulantes, avantage ou inconvénient pour vous ?

Anne et Jo : AVANTAGES …..Enfin...on pense, on vous redira à l’arrivée !!

 

Passons aux Tikens Kweshions !!!!

 

Thé ou café ?

Café noir pour tous les deux …. Sucré ?  Ah non : sans sucre !

 

1 Sportif préféré ?

Jo : Sébastien Loeb

Anne : pas 1 mais plutôt 1 équipe : les All Blacks, ils sont beaux, ils courent vite, ils dansent très bien et le noir leur va si bien.

 

1 artiste préféré ?

Anne : François MOREL mais il y a  plein plein de personnes exceptionnelles qui nous offrent des moments justement exceptionnels !

Jo : Fabrice Luchini

 

Un p'tit faible pour....

Jo : la sieste

Anne : le chocolat noir à la fleur de sel, hum c’est bon ça !

 

La récup', c'est synonyme de...

Jo : pouvoir rester à la maison après avoir atteint l'objectif !

Anne : aller nager à la piscine (non je blague ... mais je ne devrais pas, ça doit être top pour la récup !). Donc plutôt une bonne pression bien fraîche (je blague encore...quoique)

 

Le truc de fou à réaliser dans les années à venir ?

Jo : la diagonale des fous à la Réunion

Anne : le Tor des Géants (330 kms - 24000 de D+, un truc que je ne ferais jamais mais il est dans ma tête....Parfois je pense que cela pourrait être possible, c’est fou quand même de penser ça non ?

  

Merci à vous deux d'avoir répondu à nos questions, nous vous souhaitons le meilleur dans vos objectifs 2017 !

 

 

Partenaires principaux